Réponses des parlementaires lorrains sur un retour à la Région Lorraine

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Suite à la proposition de loi déposée au Sénat par les sénateurs mosellans Jean-Louis Masson et Christine Herzog, les quatre Coordinateurs départementaux du Parti Lorrain avaient envoyé fin 2017 une lettre ouverte à l’ensemble des parlementaires lorrains, afin de connaître précisément leur position sur cette proposition de loi.

A la question « en tant que parlementaires, soutiendrez-vous la proposition de vos collègues lorrains et la voterez-vous le cas échéant ? », seuls les sénateurs Masson et Herzog ont répondu par l’affirmative sur les 21 députés et 13 sénateurs lorrains interrogés. Il faut dire que ces deux-là sont à l’origine de la proposition de loi. Via leurs assistants parlementaires, les députés LREM (La République En Marche) Isabelle Rauch (9ème circonscription de Moselle) et Xavier Paluszkiewicz (3ème circonscription de Meurthe-et-Moselle et ancien maire de Villers-la-Montagne) ont quant à eux répondu qu’ils ne soutiendraient pas et ne voteraient pas le cas échéant la proposition de loi. Les autres députés et sénateurs, censés représenter le peuple lorrain et les territoires, n’ont pas daigné répondre. La pratique de l’exercice démocratique participatif et la question posée étaient apparemment trop techniques pour eux. C’est pourtant leur rôle et leur fonction de répondre aux attentes de leurs concitoyens et de les écouter.

Rappelons que la proposition de loi déposée au Sénat par Jean-Louis Masson et Christine Herzog vise à ce que les électeurs d’une région supprimée en 2015, comme la Lorraine, qui a fusionné avec l’Alsace et la Champagne-Ardenne pour former le Grand Est, puissent obtenir son rétablissement par référendum. Il est en effet regrettable que la fusion des régions ait été effectuée sans demander l’avis des habitants concernés. Les deux sénateurs proposent ainsi que sur demande d’un au moins des départements d’une ancienne région, un référendum soit organisé pour savoir si les électeurs de celle-ci souhaitent son rétablissement. Le cas échéant, cette ancienne région et les départements qui en faisaient partie seraient alors fusionnés pour former une collectivité unique. En ce qui nous concerne, les quatre départements lorrains seraient fusionnés pour former une collectivité unique de Lorraine au sein de laquelle chaque territoire serait représenté par des conseillers territoriaux au sein de la nouvelle assemblée territoriale.

Une pétition a parallèlement été lancée par deux collectifs citoyens de Lorraine pour soutenir l’initiative des deux sénateurs mosellans et revenir à une Région Lorraine. Elle a d’ores et déjà été signée par de nombreux citoyens et élus lorrains. N’hésitez pas à la signer à votre tour et à la partager.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.