Gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières : lettre ouverte à la Députée

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Madame Caroline FIAT,

Madame la Députée de la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle,

Vous avez dernièrement été élue Député de la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle et je ne peux que vous félicitez pour cela. Je tiens également, par la présente, à vous solliciter sur l’un des sujets brûlants de notre circonscription : la Gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières.

Ce dossier a été géré de manière calamiteuse par l’ancienne majorité de la Région Lorraine et son président Jean-Pierre MASSERET qui a organisé un pseudo référendum sans aucune valeur compte-tenu de la très faible participation et de la question posée de manière alambiquée. Tout cela pour se dédouaner et ne pas assumer ses responsabilités ! La nouvelle méga-région Grand Est n’a pas fait mieux, laissant le projet s’enliser. Parallèlement, certains élus Mosellans malavisés n’ont toujours pas compris l’intérêt de cette gare et continuent faire le jeu de la division en Lorraine à des fins politiciennes, instrumentalisés par le pouvoir jacobin parisien et certains élus alsaciens.

Trop de mensonges ont été avancés pour que n’aboutisse pas ce projet !

Via le vote de motions, de nombreuses communes lorraines ont pourtant exprimé leur souhait de voir naître cette Gare TGV-TER à Vandières. Qu’elles soient en Meurthe-et-Moselle, en Meuse, en Moselle et dans les Vosges. Les élus de ces communes en ont vite reconnu l’intérêt général des Lorrains. Cet intérêt dépasse même les frontières de la Lorraine puisque le Grand-Duché du Luxembourg, certaines communes de Haute-Marne, ainsi que la commune de Luxeuil-les-Bains en Franche Comté, y ont vu également une opportunité de développement et d’échanges.

Je sais que vous êtes favorable à la création de cette gare d’interconnexion. Je vous demande donc de prendre un positionnement fort, au niveau national, en faveur de ce dossier en tant que député. Je sollicite aussi votre intervention pour convaincre vos collègues lorrains députés et sénateurs pour construire une unité lorraine sur les grands chantiers d’avenir pour notre territoire.

Bien que nous ne partagions pas les mêmes idées politiques, j’ose espérer que nous pouvons dépasser ces clivages dans l’intérêt de la Lorraine.

Enfin, je ne manquerai pas prochainement de clarifier votre position sur d’autres sujets lorrains comme le désengorgement de l’A31, le mur anti-bruit de Champigneulles ou encore le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

Dans l’attente de votre réponse et pour échanger ensemble si vous le souhaitez, je vous prie de bien vouloir agréer, Madame la Députée, l’expression de mes sincères salutations.

Frédéric THOMAS,

Trésorier du Parti Lorrain, Responsable du Comté de Nancy et ancien candidat aux élections législatives 2017 dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.