Pour la réalisation du Centre des Congrès de Metz

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le futur Centre des Congrès de Metz abritera une surface de 15 000 mètres carrés sur cinq niveaux. Le projet prévoit un auditorium modulable de 1 200 places, une salle dite de commission principale de 400 places et quatorze autres salles de capacité variable. Il comporte également deux halls d’exposition pouvant abriter 215 stands et permettre la tenue de banquets pour 1 200 personnes, ainsi qu’un restaurant de 120 places. Le centre pourra donc accueillir simultanément plusieurs congrès de grande envergure. Metz entend ainsi prendra sa part du milliard et demi de retombées économiques générées par les 2 800 congrès organisés chaque année en France qui réunissent au total 1,6 millions de congressistes.

Pour cela, la ville bénéficie d’une situation stratégique favorable au tourisme d’affaires. Trois points forts devraient assurer le succès de son futur Centre des Congrès. Sa capacité de 1 200 places devrait tout d’abord lui permettre de se positionner à la fois sur le cœur du marché des congrès tournants et sur celui des grands évènements internationaux. La proximité immédiate de la gare et du Centre Pompidou-Metz le distingue par ailleurs de ses concurrents. Enfin, contrairement à de nombreuses autres structures, le Centre des Congrès messin proposera, en plus de son grand auditorium et de ses salles de réunion, 4 300 mètres carrés d’exposition, espace trois fois plus rémunérateur.

Le Centre des Congrès de Metz constitue une opportunité supplémentaire d’améliorer l’image de Metz et de la Lorraine. Il devrait entraîner la création d’une cinquantaine d’emplois équivalents temps plein. Le projet comporte de même la réalisation d’un hôtel trois étoiles de 150 chambres à la sortie de la gare. La ville compte actuellement 1 671 chambres d’hôtels de deux à quatre étoiles. Le nombre de nuitées hôtelières est estimé à Metz à 28 800 par an. Un nombre amené à augmenter significativement avec l’arrivée du Centre des Congrès.

(Source : Ville de Metz)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

2 Réponses à “Pour la réalisation du Centre des Congrès de Metz”

  1. Située entre la gare et le Centre Pompidou-Metz (CPM), la future Cité des Congrès de Metz sera composée, outre d’un Centre des Congrès de 16 000 mètres carrés et de 24 mètres de haut, d’un hôtel 3-4 étoiles de 4 000 mètres carrés et de trois immeubles de bureaux. Le Centre des Congrès en lui-même comprendra deux halls d’exposition d’une superficie de 4 500 mètres carrés sur deux niveaux pouvant accueillir environ 200 stands, un grand auditorium de 1 200 places, un autre de 400 places transformable en salles de réunions, des salles modulables d’une capacité totale de 1 600 places et un espace de restauration ayant une capacité de 1 200 repas en banquet. La vue sur le CPM sera privilégiée depuis certaines salles et circulations. La vue du Centre Pompidou-Metz vers la ville et l’agglomération sera elle aussi prise en compte puisqu’un des pans du bâtiment sera cassé pour permettre aux visiteurs de la galerie numéro 2 du musée d’art contemporain de continuer à voir la gare et le Mont Saint-Quentin.

    L’idée est de permettre à Metz de tirer profit de l’attractivité du Centre Pompidou-Metz et du TGV pour développer le tourisme d’affaires national et international. Une activité susceptible d’injecter près de 15 millions d’euros dans l’économie locale chaque année. Nous ne pouvons cela dit que regretter toutes les années perdues en atermoiements politiques stériles depuis l’ouverture du CPM qui risquent de se payer chères à l’arrivée.

    Pour mener à bien cette opération, une Société Publique Locale (SPL) associant les différents investisseurs publics a été créée, afin de garantir une maîtrise totale du projet. En tant que financeur principal, la Ville de Metz y est majoritaire. Cette SPL est chargée d’engager un Partenariat Public-Privé (PPP) avec la société chargée de construire le bâtiment et d’en assurer l’entretien pendant vingt-deux ans, en échange d’une redevance annuelle. La gestion et la commercialisation du Centre des Congrès sera confiée à GL Events, groupe qui exploite déjà le Parc des expositions de Metz-Métropole.

    Le Centre des Congrès représente un investissement de plus de 70 millions d’euros et à près de 100 millions d’euros en incluant les frais de maintenance sur les 25 premières années de fonctionnement. La construction de l’hôtel et celle des immeubles de bureaux seront quant à elles des opérations privées qui ne mobiliseront pas d’argent public. Le pôle d’échanges multimodal sera réaménagé. Il sera couvert puisque les bâtiments abritant l’hôtel et les bureaux seront élevés au-dessus sur pilotis. En attendant, le bâtiment des répéteurs de Réseau Ferré de France (RFF) a déjà été reconstruit dans le talus SNCF. Stratégique pour l’exploitation ferroviaire, cette opération a représenté un investissement de près de cinq millions d’euros.

  2. L’auditorium est déjà l’un des espaces les plus impressionnants du futur Centre des Congrès de Metz actuellement en construction. Il comptera 1 200 places et une scène digne d’un opéra avec un mur de scène de vingt mètres de haut. Son aménagement intérieur a été confié au cabinet Peutz et Associés, une référence de l’acoustique. Les premières volées de gradins visibles pourront accueillir 800 congressistes. Un balcon de 400 places viendra également compléter cet amphithéâtre conçu comme une salle de spectacles.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.